Un CA mondial de plus de 50 milliards de dollars attendu pour l’e-learning en 2016 – educadis.fr

Un CA mondial de plus de 50 milliards de dollars attendu pour l’e-learning en 2016 – educadis.fr

Tous les cabinets d’études s’accordent à le dire – et n’importe qui de clairvoyant est en mesure de le constater – le marché de l’e-learning se porte bien, voire excellemment. Dans un climat économique mondial pas forcément très optimiste, selon une étude de la plateforme LMS Docebo le chiffre d’affaire de l’ est en progression moyenne annuelle de 7,6%, et pourrait atteindre des sommets au cours de cette année 2016.

L’Asie leader de la croissance de l’e-learning, explosion de la gamification

En 2011, le marché mondial de l’e-learning se chiffrait à 35,6 milliards de dollars. En 2016, le CA mondial de l’e-learning devrait atteindre le résultat record de 51,5 milliards de dollars, grâce à une croissance annuelle moyen de 7,6%. Un chiffre qui masque toutefois de profondes différences entre les aires géographiques concernées. La plus importante croissance de l’e-learning est enregistrée par l’Asie, avec 17,3%. L’Europe de l’Est suit de près avec 16,9%, talonnée par l’Afrique (15,2%) puis l’Amérique latine (14,6%).

Par ailleurs, les différentes solutions d’e-learning existantes ne connaissent pas toutes la même progression. Le gaming et la gamification constituent la plus importante croissance de ces solutions, grâce au développement fulgurant des équipements high-tech ces deux dernières années. Un autre rapport du cabinet américain Research and Market chiffre quant à lui ce succès au CA astronomique de 319 milliards d’euros à l’horizon 2020, uniquement pour la .

Les pays de l’Est à la pointe de l’e-learning

Rarement évoqués au profit de la Scandinavie et de l’Allemagne, les pays de l’Europe de l’Est représentent pourtant la deuxième zone géographique en termes de croissance de l’e-learning, derrière l’Asie. En 2013, le CA de l’e-learning était 728,8 millions de dollars. Avec une croissance moyenne vertigineuse de près de 20% par an, le CA pour 2016 devrait atteindre pas moins de 1, 5 milliards de dollars.

Si la Pologne, la Slovaquie, la Tchéquie et les Pays Baltes (en premier lieu l’Estonie) contribuent puissamment à cet essor, la Russie constitue l’élément de tête de l’engouement pour l’e-learning. Le gouvernement s’est fortement investi dans ce secteur avec de vastes subventions publiques, alors que très nombreuses start-ups utilisent des solutions e-learning. La plate-forme Coursera et la jeune Khan Academy de Salman Khan bénéficient en outre d’un effet de curiosité et d’attraction extrêmement vigoureux parmi la jeune génération.

La croissance de l’e-learning s’explique peut-être par les évolutions d’un monde toujours plus connecté, où il convient d’apprendre toujours mieux et plus vite sur des sujets précis, avec des objectifs clairement identifiés. Et si possible partout, n’importe quand et en limitant les coûts. Bref, une bonne définition de l’e-learning. 

2018-01-01T21:04:27+01:00mars 16th, 2016|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: , |0 commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Toggle Sliding Bar Area

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous