Les droits d’auteurs dans la production de ressources pédagogiques multimédias | Thot Cursus

Les droits d’auteurs dans la production de ressources pédagogiques multimédias | Thot Cursus

« Pour veiller au bon respect de la propriété intellectuelle, le producteur de la ressource numérique, que vous êtes, va devoir s’attacher à respecter les droits des auteurs., autrement dit, solliciter et obtenir les droits d’exploitation desdites ressources et mettre lesdites ressources à la disposition des usagers, autrement dit, définir la licence associée à la ressource pour la diffuser ».

Sobrement intitulé Produire une ressource pédagogique multimédia ! Et si nous parlions droits d’auteurs !, ce guide présente de manière détaillée les bonnes pratiques en matière de droit d’auteur dans la production de ressources pédagogiques numériques.

  • Qu’est-ce qu’une œuvre de l’esprit ?
  • Que faire avant et après l’usage d’une ressource trouvée en ligne ?
  • Quels sont les risques encourus en cas de non-respect de la législation en vigueur ?
  • Quelles sont les exceptions ou usages libres les plus usuels ?

Droits d’auteur, droits à l’image, dépôt légal et licences diverses, à quel niveau se situe la frontière ?

Nombreux sont celles et ceux qui n’ont pas connaissance ou ne s’y retrouvent pas toujours, commettant parfois des impairs dans la conception de leurs ressources pédagogiques multimédias. A l’ère du (presque) tout dans laquelle nous vivons, le « copier-coller » est devenu un geste commun chez plusieurs d’entre nous qui, par manque de moyens (ou pure flemmardise, parfois), ne concevons pas tous les éléments (vidéos, audio, textes, photos, etc.) que nous intégrons dans nos ressources pédagogiques. Exploiter une ressource sans l’accord de son auteur est une contrefaçon et donc un délit. Et toutes celles qui semblent « libres », ne le sont pas forcément. Mais comment s’y prendre ?

Des conseils simples et pratiques

Face à la variété des ressources multimédias qui foisonnent sur la toile, difficile de ne pas céder à la tentation de les « emprunter ». Cependant, comme dans une banque, tout type d’«emprunt » est soumis à des conditions particulières.

Évidemment, les législations varient selon les pays certes, mais les fondamentaux semblent être tous les mêmes. Alors, gardez toujours en tête que : « l’auteur d’une œuvre jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous ».

Référence : Moreau, E. Produire une ressource pédagogique multimédia ! Et si nous parlions droits d’auteurs !(version 2). 15 février 2015. Lien :https://www.pairform.fr/node/doc/1/5/53/web/co/module_GUIDE_UTOP.html

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous