Conformisme facile

Il y a un plus de 20 ans Google naissait pour devenir une entreprise internationale dont nous finissons par accepter qu’il connaisse tout de notre vie et esquive de payer un maximum d’impôt en jonglant légalement avec les lois fiscales en vigueur dans le monde. Il faut croire que la mission que s’est donnée sa maison mère Alphabet « d’organiser l’information à l’échelle mondiale et de la rendre universellement accessible et utile » lui octroie des prérogatives extraordinaires. À moins que ses produits n’apportent une puissante valeur ajoutée ? Ou bien encore qu’à force d’occuper une place dominante on ne se pose plus la question ?

Omniprésence d’un univers de pensée

Le succès de Google doit avant tout à la puissance de son moteur de recherche qui laisse peu de place à la concurrence. D’ailleurs dès que la concurrence pointe le bout de son nez elle est rachetée ou entravée. Google monopilise plus de 90 % de la curiosité numérique dans le monde au point d’être devenu un passage obligé.

Google est aussi un organisme de formation

Google propose des ateliers numériques pour apprendre la façon de fonctionner de Google créer de l’audience, faire des statistiques, gagner de l’argent avec de la publicité … Il est même possible de se faire certifier. On trouve aussi des cours Learn with Google AI  pour s’initier à l’apprentissage automatique (machine learning) ce qui contribue à ce que la petite musique deviennent un algorithme.

Pensée assistée

La collecte et l’utilisation des données posent des questions éthiques. L’apprentissage adaptatif qui se profile à force de captation de données massives et systématiques sur nos vies pose problème.  Yan Lecun directeur IA chez Facebook incite à la prudence sur l’usage des données. Entre façon de penser le monde, logiciels omniprésents et également formation pour devenir Google compatible, il est intéressant de se demander comment finira cette hypercentralisation des données et si des risques industriels ou à grande échelle sont possibles.

Pour ceux qui veulent entrer en résistance sachez que chaque logiciel Google a une alternative et nous avons le choix; cet article de Réseau International nous propose une vingtaine de logiciels gratuits qui produisent les mêmes bénéfices que les espions Google.

—————

Repéré depuis http://4cristol.over-blog.com/2019/09/googlelisation-de-la-formation.html