La formation en situation de travail adresse des compétences

« La pertinence (de l’AFEST) a (..) à voir avec le fait que ce soient bien des compétences qui soient visées. C’est-à-dire une capacité à agir en situation, à s’adapter à cet environnement, mais aussi le cas échéant à modifier cet environnement » indique le rapport du CNEFOP (p 259).

Apprendre en situation de travail

Apprendre en situation de travail se situe dans une interaction entre le « vouloir » / « savoir » agir de l’apprenant et le « pouvoir » agir qu’il a sur la situation.

Le rôle clé des séquences réflexives

Les séquences réflexives distinguent l’AFEST de l’apprentissage informel. De plus, elles lui donnent son efficacité.

Dans ce sens, l’AFEST est bien une solution à privilégier pour s’y préparer.