Après la réforme du CPF en début d’année, les personnes souhaitant utiliser l’argent de leur compte devaient encore s’adresser à leur OPCA (organisme paritaire collecteur agréé). « Et comme pour toute phase de transition dans une réforme, celle-ci n’a pas échappé à son lot de tracas, ce qui explique pourquoi il reste tant d’argent disponible », explique ‘Les Echos’, et ce, malgré un nombre de dossiers validés stable (227.000 contre 250.000 environ à fin septembre).

CPF réformé

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2019, le CPF n’est plus alimenté en heures mais en euros (à 15 euros de l’heure). Il s’agissait de l’une des mesures phares de la réforme de la formation professionnelle annoncée par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

Un actif sur trois a activé son compte

Il faut également noter que cet outil de financement de la formation professionnelle auquel ont droit l’ensemble des salariés français reste un dispositif encore méconnu. Selon l’Observatoire des trajectoires professionnelles initié par le Lab’Ho, publié en juin dernier, seul un actif sur trois (31%) a activé son compte personnel en ligne en 2018, ce qui est tout de même supérieur à l’année 2017 (20%).

L’application mobile disponible fin novembre

L’appli CPF imposera également à toutes les parties de faire preuve d’une grande réactivité. Ainsi, un prestataire aura deux jours ouvrés à la réception d’une demande d’inscription à une formation pour confirmer qu’une place est disponible…

—————

Repéré depuis https://www.boursier.com/actualites/economie/compte-personnel-de-formation-des-centaines-de-millions-d-euros-inutilises-42340.html