Les outils pédagogiques “innovants” sont à la mode : Mobile learning, boitiers de vote augmentés (Klaxoon, Kahoot!…), micro learning, serious games, escape games, réalité virtuelle, parcours digitaux (avec ou sans LMS), ateliers collaboratifs …

C’est la jungle et il est parfois difficile de trouver son chemin !

Risques principaux avec les outils pédagogiques “innovants :

Sur l’outil :

  1. L’effet démo : lors de la présentation par le vendeur, l’outil parait facile, puissant, évident, de plus “les neurosciences prouvent que …” sauf que l’outil est limité, peu ergonomique, lourd … il va falloir investir du temps pour se l’approprier.
  2. L’effet “présentation de l’outil” : la formation à l’outil se résume souvent à une présentation de l’outil et pas à une formation ou un accompagnement à comment l’utiliser concrètement (formation à l’outil et pas à l’usage)
  3. L’effet “haut de l’armoire” : A cause des 2 effets précédents, l’outil n’est pas utilisé et prend la poussière en haut de l’armoire (fin de l’histoire !!!!)

Quelques conseils sur les usages :

  1. Partir des objectifs, des résultats à produire, du contexte et de la culture des participants et jamais de l’outil.
  2. Construire un déroulé tenant compte des neurosciences (attention, émotion, interactivité, mémorisation, charge cognitive …), mais aussi de l’expérience de formateurs aguerris
  3. Identifier l’activité pédagogique, l’outil et la méthode, les plus adaptés à chaque séquence pour produire les résultats attendus dans le temps imparti (de plus en plus court).
  4. Alterner les moments d’usages de ces outils avec d’autres modalités pédagogiques aussi puissantes (existantes ou créées sur mesure).
  5. Prévoir un déroulé précis et s’appuyer sur des animateurs chevronnés qui sauront en temps réel le faire évoluer.

—————

Repéré depuis https://www.linkedin.com/pulse/trouver-son-chemin-dans-la-jungle-des-outils-j%25C3%25A9r%25C3%25B4me-bocquet/