Nous distinguerons deux grands types d’espaces d’apprentissage :

 • Espaces formels : Au sein de ces espaces, les unités de temps, de lieu, de gestion de l’espace et les activités proposées sont dirigées par un enseignant missionné par l’institution. Le plus souvent ces espaces formels physiques d’apprentissage correspondront aux amphithéâtres, salles de cours, salles de simulation, salles de travaux pratiques…

• Espaces informels : Au sein de ces espaces, les activités possibles ou constatées sont le plus souvent autogérées, orientées vers un travail d’étude seul ou collaboratif, mais peuvent être des activités de détente, de loisirs et/ou de restauration. Les espaces informels principaux sont les parties communes des bibliothèques, les couloirs, halls, cafétérias, espaces extérieurs, cités universitaires…

Les espaces d’apprentissage induise des formats pédagogiques… Avec des méthodes plus actives et collaboratives, demain, l’amphithéatre se transformera en agora. Demain, il y aura des friches universitaire pour cause de bâtiment inadapté à la pédagogie.

Repéré depuis (Re)penser les espaces physiques d’apprentissage – Carnets de voyage …