Où en sont les écoles et universités par rapport au digital pédagogue? Pas très loin, si on les compare aux autres établissements à l’international. A l’ère de l’intelligence artificielle, cette mutation est un véritable enjeu et permettrait pour l’université publique à la fois de simplifier sa gouvernance, de décongestionner ses amphis et de donner une chance à tous les étudiants de suivre les cours dans les meilleures conditions possibles.

Le privé a tout intérêt à faire de cette mutation un levier pour concevoir de nouveaux formats de programmes qui permettent de mieux ancrer l’apprentissage. Pour que l’étudiant devienne un acteur de son apprentissage, il faut transformer les classes en lieu de débats et d’échanges, où les étudiants se responsabilisent vis-à-vis de leur apprentissage.

Ce modèle d’enseignement de classe inversée est en train de devenir le standard pédagogique des grands établissements. Les apprenants préparent leur cours théorique à l’avance chez eux, à travers des capsules éducatives et se penchent sur les exercices et les études de cas pendant le cours. Or,  la majorité des écoles et universités se contente de réajuster ses programmes, en réadaptant ses filières à la demande des entreprises.

Une méthode qui allie à la fois formation à distance et formation réelle. Du côté des écoles privées supérieures, chaque établissement veut innover pour attirer plus d’étudiants et donner plus de valeur à son diplôme. Par exemple, l’Université Mohammed VI des sciences de la santé travaille également sur la réduction des cours magistraux et leur remplacement par de petits groupes de travail avec une utilisation intelligente du numérique.

D’autres formules d’enseignement et de recherche complètent ce dispositif à l’instar du learning center qui fournit plus de 12.000 ouvrages avec des accès à des milliers de ressources électroniques et le digital learning lab avec des cours en ligne (MOOC). L’UM6P a aussi doté ses départements de «Living Labs».

—————
Repéré depuis https://www.leconomiste.com/article/1043945-la-montee-en-cadence-du-digital-pedagogique