Comment les outils numériques impacteront la salle de classe en 2017 ? | Edupronet

Comment les outils numériques impacteront la salle de classe en 2017 ? | Edupronet

Comme chaque début d’année, Edupronet se livre au jeu des pronostics et des prédictions. Pour 2017, nous nous sommes intéressé aux technologies qui devraient contribuer à une transformation de l’espace d’#apprentissage et favoriser de profonds changements dans la salle de classe.

1. Les MOOCs pour virtualiser la salle de classe

Selon les chercheurs en didactique et les spécialistes en #pédagogie, l’enseignement ne sera plus conscrit au seul espace « formel » de la classe. Dans un futur proche, certains prédisent même la fin des programmes annuels prédéfinis et la disparition de la limite d’âge pour intégrer un cursus d’enseignement.

De nos jours, les diplômes et le niveau académique ont perdu de leur valeur car leur obtention ne garantit plus l’accès au marché du travail. Aujourd’hui les nouvelles technologies et les nouveaux outils numériques permettent à n’importe quel lycéen du monde de poursuivre un enseignement à distance dans n’importe quel pays en suivant des cours en ligne.

2. Un apprentissage basé sur le jeu pour une salle de classe ludique.

Les enfants « #digital natives » évoluent dans un environnement submergé de jeux vidéo et jeux informatiques. Pour certains le jeu représente bien plus qu’une simple activité de loisirs, son utilisation dans le cadre de l’apprentissage n’en est que plus légitime.

Les nouvelles applications de jeu sont de plus en plus sophistiquées et rapides, et avec l’avènement de l’internet haut débit, elles ouvrent des horizons multiples, notamment dans le cadre d’un processus éducatif. Aujourd’hui de plus en plus de communautés virtuelles se créent afin de favoriser l’utilisation des jeux vidéo dans l’enseignement et des studios de production investissement massivement dans les #serious game.

3. Vers une démocratisation de l’impression 3D dans les écoles

A quoi ressemblent les matériaux modernes ? Combien un établissement scolaire doit-il investir pour en acheter le maximum ? Avec l’impression 3D, les enseignants, spécifiquement ceux qui enseignent les matières technologiques et techniques, n’ont plus à se démener pour trouver des pièces ou se contenter de montrer des images aux élèves, puisqu’ils peuvent tout imprimer en quelques minutes.

4. Le Cloud Computing pour favoriser l’émergence de la salle de classe virtuelle

Le stockage des données à travers le Cloud a profondément bouleversé les sociétés modernes et l’#éducation n’échappe évidemment pas à ces transformations. Ainsi, de plus en plus d’établissements ont recours au Cloud Computing pour stocker des données ou diffuser des contenus pédagogiques.

5. La réalité virtuelle en salle de classe pour plus de conceptualisation

Même si cela fait plusieurs années que le concept de réalité augmenté est utilisé dans divers secteurs, à l’instar de celui du jeu vidéo, l’enseignement n’a pas encore totalement pris conscience des potentiels qui sont offerts par son utilisation dans la selle de classe et de son intégration dans l’apprentissage.

6. Les Ecrans LCD tactiles pour favoriser l’interactivité dans l’apprentissage

Il y a quelques décennies, l’utilisation d’un vidéoprojecteur en salle de classe constituait une révolution pédagogique majeure. Aujourd’hui, le Tableau Blanc Interactif représente une nécessité absolue dans la salle de classe (quoique de nombreux pays, notamment au Maghreb, soient à la traine dans ce domaine). Mais la prochaine révolution en la matière est certainement celle de l’écran LCD tactile.

7. De nouveaux écrans interactifs et flexibles pour l’émergence du cartable numérique

Oubliez cette odeur du papier si particulière sentie lors de la lecture d’un livre. De plus en plus nos ouvrages sont remplacés par des écrans légers, minces et flexibles.

Les livres peuvent se lire sur ordinateurs portables, sur tablettes, sur liseuses, voire sur smartphones. Ces appareils d’un nouveau type ne sont pas seulement miniaturisés et interactifs, ce sont aussi des espaces de stockages d’une grande quantité d’informations, qu’on peut toucher du doigt.

8. Les données biométriques pour un apprentissage plus individualisé et plus différencié

La biométrie se réfère aux données liées aux caractéristiques humaines. Bien que le terme soit généralement associé au secteur de la sécurité, il est de plus en plus utile dans la salle de classe pour les enseignants.

Les données liées au comportement peuvent ainsi être utilisée pour aider les enseignants à comprendre comment les élèves intègrent l’information et de quelle manière celle-ci doit leur être transmise. L’analyse de ces données permettra à la fois de mettre en place un enseignement adapté aux besoins de chaque élève et un processus d’apprentissage individualisé et différencié en fonction des besoins de chaque élève.

Il est certes difficile de savoir comment les élèves vont évoluer et si tous les changements que nous connaissons peuvent influencer de manière positive l’enseignement. Mais les choses sont tel, qu’il est difficile d’ignorer l’influence des nouvelles technologies sur l’apprentissage. Le rôle de l’enseignant est de définir la manière d’en tirer le meilleur profit pour la réussite de ses élèves.

 

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous