Vous aimez les podcasts, mais vous êtes encore un peu sceptiques quant à la montée en puissance de ce format ? Si l’on compare avec le grand bouleversement qu’il a généré outre-Atlantique, on est effectivement en droit de se demander si le format podcast a vraiment sa place en France. Ou bien si l’on n’est pas, étonnamment, un peu en retard. Pourtant le podcast a tout pour plaire aussi bien aux médias qu’aux marques. Chut… ! on écoute… et puis on y va.

Le podcast est mort, vive le podcast !

Mais c’est quoi au juste un podcast ? Revenons aux origines : Podcast est issu de la contraction de deux mots, de feu nos iPod et de « broadcasting », qui signifie diffusion. Pour ceux qui ne jurent que par la langue de Molière, dites plutôt baladodiffusion. Il ne reste plus qu’à assumer !

Le podcast a été lancé au début des années 2000 et rendu plus accessible par Apple qui leur donne une place à l’intérieur d’iTunes. Mais le succès n’est pas au rendez-vous et le podcast est déclaré mort.

Mais c’était sans compter sur la série Serial qui a totalement relancé le podcast en 2014. L’usage du podcast s’est alors complètement démocratisé, les Américains devenant très friands de ces formats qu’ils peuvent écouter à tout moment de la journée, tout en faisant autre chose, lors de leurs longs déplacements en voiture par exemple.

39 % des Français ont déjà écouté un podcast

Contenu podcast, le média de la mobilité

Le podcast a mis du temps pour s’affirmer. Aux États-Unis, il a progressé doucement pour devenir très populaire aujourd’hui ; en France, comme nous avons la fâcheuse manie d’être toujours en retard de quelques années, nous en sommes encore aux prémisses. Mais ne blâmons personne, la faute revient aussi au format, qui a la particularité de progresser de manière très lente. Et disons-le, ce n’est pas parce que le format a du succès aux États-Unis que nous sommes obligés d’y venir. Le podcast est en fait un incroyable ovni dans le domaine foisonnant des contenus web. Selon Charlotte Pudlowski dans cet article de Slate, il est « cette chose incroyablement rare dans l’industrie des technologies : une lente, stable, et inexorable tortue numérique ».


Repéré depuis http://chut.leschuchoteuses.fr/influence/lavenir-appartient-aux-marques-qui-feront-des-podcasts/