Ils rassemblent de plus en plus de monde; les Massive Open Online Course (MOOC) permettent de suivre des cours via des plateformes numériques. Ils favorisent les conversions, la réinsertion, la valorisation de compétence, par leurs certifications valorisantes sur le marché de l’emploi. Comment fonctionne le business model et est-il appelé à évoluer ?

Un moyen de se cultiver gratuitement, mais aussi une alternative payante pour se former, ils apportent des compléments de formation et une grande souplesse aux utilisateurs, par les supports médias employés.  Voilà ce que proposent les plateformes de cours en ligne.

Le modèle freemium

Un mix entre le modèle “free” et le modèle “premium”. Le “free” proposant un service gratuit et le “premium” proposant un service payant et haut de gamme. La stratégie est de faire adhérer un maximum de clients au service gratuit pour les rediriger vers le service payant. On parle alors de taux de conversion premium.

Une logique ATAWAD (any time anywhere any device)

Au-delà des certifications payantes qui existent depuis plusieurs années, les plateformes présentent plusieurs avantages. Elles sont intuitives et faciles d’utilisation, mais aussi modulables selon une logique ATAWAD, puisqu’on peut se former quand on veut, où l’on veut, sur son ordinateur ou son téléphone.

Développer son employabilité

La certification délivrée est surtout importante pour les personnes en période d’insertion ou de reconversion, d’autant plus qu’elle aide à obtenir un financement par Pôle emploi ou par le biais du compte personnel de formation.

Coursera s’apprête à lancer un programme HEC totalement en ligne, qui permet à des étudiants intéressés par l’innovation et l’entrepreneuriat de suivre le cursus à distance et d’être diplômés de la prestigieuse école, sans jamais aller sur le campus de Jouy-en-Josas.

Le partenariat prévoit qu’une partie des frais de scolarité sera reversée à Coursera. En contrepartie, HEC entend bénéficier de la visibilité de la plateforme qui revendique 26 millions d’utilisateurs.

La nouvelle cible des MOOC : le B to B

Le nouveau créneau désormais investi par les plateformes : la formation professionnelle, avec la création, de rubriques dédiées aux entreprises De nombreuses organisations utilisent aujourd’hui cet outil. Parmi elles, de grands groupes qui signent des partenariats avec des plateformes telles que Coursera, mais aussi d’autres francophones comme Coorpacademy ou Openclassroom, pour compléter leur offre en formation interne.

—————

Repéré depuis https://www.1min30.com/inbound-marketing/mooc-un-business-model-en-pleine-evolution-1287462553