Le concept que nous allons traiter dans ce nouvel article de la série « Les concepts pédagogiques » est double. L’un, l’étayage, doit être compris à la suite de l’autre : la zone proximale de développement ou zone développement prochain (ZDP).

Qu’est-ce que la ZPD ou ZDP ?

La Zone proximale de développement (ZPD) ou Zone de développement prochain (ZDP) peut se définir selon Lev Vytgoski comme l’écart entre le niveau actuel de développement de la personne, apprécié à travers sa capacité à traiter en autonomie, c’est-à-dire seul, une classe de situations à laquelle il est ou peut-être confronté, et le type de situations qu’il peut traiter avec l’aide d’une personne ou d’un collectif.

La ZDP est donc la distance qui sépare ce que je suis capable de faire seul de ce que je ne suis pas capable de faire même aidé. C’est ma zone de développement, car je peux traiter les difficultés que je rencontre dans ces situations et résoudre les problèmes qui me sont posées, à condition d’être aidé. Je maîtrise les concepts, les modèles d’action, les habiletés qui sous condition encore une fois d’être bien accompagné me permettent de m’en sortir.

Qu’est-ce que l’étayage ?

J.S.Bruner rappelle que « le processus d’étayage est ce qui rend l’enfant ou le novice capable de résoudre un problème, de mener à bien une tâche ou d’atteindre un but qui auraient été, sans cette assistance, au-delà de ses possibilités. Ce soutien consiste essentiellement pour l’adulte à « prendre en mains » ceux des éléments de la tâche qui excèdent initialement les capacités du débutant, lui permettant ainsi de concentrer ses efforts sur les seuls éléments qui demeurent dans son domaine de compétence et de les mener à terme » Savoir-faire, Savoir-dire, p.263.

—————

Repéré depuis https://www.blog-formation-entreprise.fr/concepts-pedagogiques-9-zdp-etayage/