Consulter ses courriels, les réseaux sociaux, diverses sources d’information et de divertissement tout en faisant ses devoirs, en rédigeant un article, en étudiant ou même pendant un cours est devenu un comportement courant chez les jeunes et… les moins jeunes. Plusieurs recherches en psychologie, en sciences cognitives et en neurosciences ont déjà permis d’établir que le multitâche pendant les travaux scolaires a un effet néfaste significatif sur l’apprentissage et les performances des étudiants.

Multitâche rime avec inefficacité

Au départ, la recherche nous apprend que le fait d’alterner, même de manière rapide, entre deux ou plusieurs tâches n’est tout simplement pas très efficace : cela nuit en fait à la productivité et aux relations entre les personnes au travail et à la maison (Crenshaw, 2008).

Quelles approches adopter alors?

Voici les approches présentées dans l’article pour tendre vers une meilleure concentration et pour contrôler les distractions de notre mental (esprit) :

  • Approche 1 : Augmenter nos capacités de contrôle cognitif
  • Approche 2 : Apprendre à mieux gérer les distractions autour et en nous
  • Approche 3 : Renforcer nos objectifs

Travailler fort et s’amuser ferme

Pour favoriser l’autodiscipline, il est recommandé de cibler un temps de travail sans distractions et de planifier des temps de repos avec distractions, comme motivation et récompense : travailler fort pour ensuite s’amuser intensément.

—————

Repéré depuis http://rire.ctreq.qc.ca/2021/03/apprendre-plus-efficacement/