Actualités UQAM | Des chercheurs démontrent l’efficacité du jeu vidéo éducatif Slice Fractions

Actualités UQAM | Des chercheurs démontrent l’efficacité du jeu vidéo éducatif Slice Fractions

Des chercheurs démontrent l’efficacité du en formation

Une étude menée par les professeurs Stéphane Cyr, du Département de mathématiques, et Martin Riopel, du Département de didactique, démontre que le jeu vidéo pour appareils mobiles Slice Fractions améliore significativement la performance des élèves, et ce, en un temps record. «Après des années de recherche et de développement en collaboration avec l’UQAM, nous avons enfin la preuve que notre jeu aide les enfants à comprendre par eux-mêmes les fractions, lesquelles sont essentielles pour l’apprentissage des mathématiques dans leur ensemble», souligne fièrement François Boucher-Genesse (M.A. éducation, 12), cofondateur d’Ululab avec Jean-Guillaume Dumont.

Un gain de performance

L’étude a été menée auprès de 139 élèves de troisième année, répartis en trois groupes: le premier a reçu un enseignement traditionnel; le deuxième a joué à Slice Fractions en classe en plus de recevoir un enseignement traditionnel; et le troisième a uniquement joué au jeu d’Ululab en classe. L’impact du jeu sur l’ a ensuite été mesuré à l’aide de questions sur les fractions tirées du Trends in International Mathematics and Science Study (TIMSS), un test standardisé utilisé pour évaluer et comparer des élèves à travers le monde

Des résultats étonnants

«Le plus étonnant, c’est que Slice Fractions, essentiellement basé sur de la manipulation, des procédures et des représentations visuelles, favorise un transfert des apprentissages à propos de notions abstraites qui ne sont même pas directement visées par le jeu, telles que les comparaisons de fractions et les fractions équivalentes sous forme symbolique», explique Stéphane Cyr, chercheur principal.

Apprendre à toute vitesse!

La rapidité avec laquelle le jeu améliore la compréhension des fractions est un autre résultat surprenant de l’étude. «Trois heures de jeu en classe ont été suffisantes pour permettre à nos sujets de troisième année d’atteindre un niveau de performance comparable à celui d’élèves de quatrième année des États-Unis et du Québec», constate Martin Riopel. Le gain se fait donc en un temps record quand on le compare à celui de l’enseignement traditionnel en classe et donne une longueur d’avance aux enfants qui utilisent le jeu.

On peut obtenir plus de détails et de résultats dans ce résumé vidéo de trois minutes

2018-01-01T21:05:04+01:00février 12th, 2016|Categories: Curation triée, Pédagogie, Technologie|Tags: , , , , |0 commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Toggle Sliding Bar Area

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.