Comment les sciences cognitives peuvent contribuer à améliorer l’enseignement

Comment les sciences cognitives peuvent contribuer à améliorer l’enseignement

L’enseignement en France est aujourd’hui mis à mal par deux tendances fortes et présentes depuis plusieurs années. D’une part, le niveau scolaire des écoliers français est actuellement en pleine diminution selon plusieurs classements internationaux tandis que, dans le même temps, la transformation digitale continue de modifier l’organisation traditionnelle du travail et pose de réelles questions sur les futurs besoins en compétence. Faut-il réinventer notre modèle éducatif ?

Un Conseil Scientifique observé de près

En guise de réponse, Jean‑Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a opté pour la création du Conseil Scientifique de l’Éducation nationale dont la l’installation a eu lieu le 10 janvier 2018. Cette nouvelle instance consultative a pour mission de repenser la #pédagogie à l’école en s’appuyant pour cela sur des preuves scientifiques solides. Stanislas Dehaene, professeur de psychologie cognitive expérimentale au Collège de France, en est le président et il a tenu sa première grande conférence internationale le 1er février sur le thème de l’expérimentation dans le domaine éducatif.

Apprendre à apprendre

Seulement, l’école ne doit pas servir uniquement qu’à transférer une quantité d’informations d’un individu à l’autre. Elle doit également aider les apprenants à prendre du recul, à la fois sur les informations présentées afin de développer un esprit critique mais également sur leur propre mode de fonctionnement.

2018-02-03T14:39:17+01:00 février 5th, 2018|Categories: Cognition et Communication, Curation triée|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.