Peut-on forcer nos apprenants à jouer ? La réponse est oui ! Il vous suffit d’ajouter la mention “OBLIGATOIRE” et le tour est joué. À bientôt pour d’autres conseils !

Peut-on être motivé à jouer ?

Chaque personne est motivée à faire quelque chose, que cela soit par obligation ou de façon naturelle. Certaines voudront réussir à courir 10 kilomètres en moins d’une heure par défi personnel, d’autres voudront progresser dans le monde de l’entreprise, en vue principalement d’avoir un meilleur salaire.

On distingue deux types de motivation : extrinsèque et intrinsèque.

La motivation extrinsèque va nous pousser à réaliser une tâche pour des raisons externes à la tâche elle-même. Par exemple pour recevoir une récompense: un salaire lorsqu’on travaille.

La motivation intrinsèque va nous pousser à réaliser une tâche pour son bénéfice. Par exemple, car on la trouve pleine de sens ou amusante, comme le fait de courir.

Objectif → Récompense : le risque de la surjustification

D’après les descriptions précédentes, il suffirait d’offrir une récompense pour réussir à motiver une personne à faire ce que l’on souhaite ? Malheureusement ce n’est pas si simple.

Bien implémenter la mécanique de récompense

Plus qu’un objectif de fin, la récompense doit venir structurer la progression du joueur, par exemple en ajoutant une récompense à des endroits où la motivation envers l’activité dans son ensemble ne sera pas en jeu (découvrir une partie cachée, réussir un objectif secondaire, etc.).

—————

Repéré depuis http://sydologie.com/2020/11/comment-motiver-vos-apprenants/