Le projet de transition professionnelle permet aux actifs qui souhaitent se reconvertir de financer une formation certifiante en rapport avec leur projet professionnel. Coup de projecteur sur ce dispositif qui fait suite à la loi Avenir Professionnel et qui a remplacé le CIF (Congé Individuel de Formation) depuis le 1er janvier 2019.

Le CPF de transition professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de secteur d’activité de financer la formation certifiante qui leur permettra d’occuper le poste escompté. Il s’agit d’une modalité spécifique du Compte Personnel de Formation (CPF) qui permet de prendre un congé de transition professionnelle (CTP). Ainsi, le projet de transition professionnelle ne se contente pas seulement d’apporter un financement aux salariés, mais il leur permet aussi de prendre congé de leur poste durant le temps de formation tout en continuant à percevoir l’intégralité ou la majeure partie de leur salaire. Le maintien de la rémunération est l’un des points forts du projet de transition professionnelle : le manque de temps ou d’argent nécessaires à une action de formation sont des contraintes que le projet de transition professionnelle se presse de faire disparaître pour le plus grand bonheur des actifs souhaitant réaliser une reconversion !