Priorité à la collaboration ! – Eumathos

Priorité à la collaboration ! – Eumathos

Cet article traite de la collaboration dans les processus d’#apprentissage et de production, à l’école et en entreprise. Mon hypothèse est que la volonté de collaborer doit précéder le choix des outils, et que ce choix va se faire en fonction des besoins de la collaboration. Cela vaut aussi bien pour la collaboration à l’intérieur d’une classe ou d’un établissement scolaire, ou avec l’extérieur (une autre classe, dans un autre pays), qu’au sein d’une entreprise stricto sensu, d’une entreprise étendue ou dans son environnement.

Conditions de la collaboration à l’école

Dans un rapport « Apprendre autrement à l’ère du #numérique » (1), l’un de ces multiples rapports que l’on peut trouver sur l’école, depuis si longtemps, il est écrit ceci :
« Les pédagogies coopératives et collaboratives (Piaget, Vygotski, Sullivan, Dewey…) s’appuient sur le constat que l’entraide entre les élèves a pour conséquence directe l’apprentissage individuel. Les interactions facilitent la compréhension et l’appropriation des nouvelles données. Selon François Mangenot (1) , « les interactions entre pairs, obligent à une verbalisation des problèmes rencontrés et entraînent une importante amélioration des performances »

La collaboration intra et inter-entreprises

Souligner que l’entreprise, quand elle recrute, veille de plus en plus aux capacités de collaboration de ses candidats est une banalité. Voyons cet extrait d’un communiqué de presse proposé par un éditeur de logiciel :
 » I. L’APPROFONDISSEMENT DE LA COLLABORATION MULTI-ENTREPRISE : UNE PRIORITE POUR LES ACTEURS ECONOMIQUES EUROPEENS « .

6 entreprises sur 10 veulent approfondir leur collaboration avec leurs partenaires commerciaux

Interrogées sur les principales initiatives métiers de leur entreprise pour les trois prochaines années, 61% des directions métiers donnent la priorité à l’augmentation de la collaboration avec les partenaires commerciaux. Il s’agit d’une des 3 principales priorités, juste derrière la mise en œuvre de stratégies d’exécution nouvelles et modernes (62%) et l’amélioration de la productivité (66%). Fait notable, l’appétence pour une collaboration plus poussée ne se limite pas à l’externe. En effet 56% des répondants font de l’augmentation de la collaboration interne une priorité pour les prochaines années. (3) »

2018-01-01T20:41:45+01:00mai 31st, 2017|Categories: Cognition et Communication, Curation triée|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous