Marc Dennery (CCampus) : « On passe d’une formation « en stock » à une formation « en flux » » – RHEXIS

Marc Dennery (CCampus) : « On passe d’une formation « en stock » à une formation « en flux » » – RHEXIS

Management de la Formation : Comment définiriez-vous la multimodalité ?

Comme son nom l’indique, la multimodalité est le fait d’utiliser plusieurs formats pédagogiques différents pour un même parcours de . Jusqu’à un passé récent, les deux modalités majeures étaient le stage et l’auto formation en e-learning. Ces dernières années, ces cadres pédagogiques ont éclaté. Une multitude de modalités pédagogiques a vu le jour.

Pourquoi les RF doivent-ils développer la multimodalité ?

Les responsables de formation sont convaincus que la multimodalité est une avancée pédagogique importante. On passe d’une formation « en stock », un stage de 4 jours tous les 2 ou 3 ans selon les chiffres des déclarations 24-83, à une formation « en flux » (on se forme tous les jours tout en travaillant ou en marge de son travail).

Comment réussir cette évolution ?

Le passage à la multimodalité pose différentes problématiques.

Tout d’abord, il faut passer d’un mode artisanal de production du contenu pédagogique à un mode industrialisé. Les entreprises ont intérêt à créer leur propre learning lab ou à le sous-traiter. Au-delà, elles doivent repenser leurs processus de pilotage de projet de formation. Dans une approche présentielle, on travaillait projet par projet. A chaque besoin, sa réponse sur-mesure. Dans une approche multimodale, il faut dissocier la production des contenus pédagogiques de base avec l’assemblage des ces contenus en vue de bâtir des parcours individualisés.

2018-01-01T21:03:02+01:00juin 1st, 2016|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.