Les compétences transverses sont un des nouveaux enjeux de la formation. Depuis quelques temps, ces compétences prennent de plus en plus de place dans les objectifs de formation des entreprises. Mais il n’est pas toujours facile de savoir comment les développer chez ses collaborateurs. 

Être créatif, au-delà des méthodes

C’est sûrement une des compétences les plus en vogue actuellement : avoir des idées innovantes et s’en servir pour résoudre des problèmes complexes et/ou acquérir de nouveaux marchés. Avant de s’attacher à acquérir des méthodes et des outils de créativité, il est possible de favoriser des comportements et des environnements qui stimulent l’émergence d’idées nouvelles et originales.

Apprendre à apprendre

Les entreprises du XXIème siècle devront devenir des entreprises apprenantes, où les connaissances évoluent avec leur temps. Avec l’accélération des transformations, qu’il s’agisse des procédures ou des tendances des marchés, les pratiques et les savoirs créateurs de valeurs sont amenés à évoluer de plus en plus vite, et de nombreuses connaissances acquises aujourd’hui pourront devenir obsolètes dans quelques années.

Savoir travailler en équipe

Nous sommes des êtres sociaux, et nos interactions avec ceux qui nous entourent jouent un rôle crucial dans notre activité quotidienne. Pourtant, interagir avec autrui n’est pas si simple et nécessite de comprendre l’autre, ses paroles mais aussi tous les signaux transmis de façon non-verbale (expressions faciales, gestes, etc. …).

Savoir organiser ses rythmes de travail

C’est le grand oublié du rapport du World Economic Forum : apprendre à s’organiser pour gagner en efficacité. À l’ère du numérique, nous sommes désormais soumis à des informations de plus en plus nombreuses, et de plus en plus fragmentées. Ces informations nous parviennent de multiples sources (open-space, réunions, mails, skype, réseaux sociaux, internet, chat, etc) et de façon de plus en plus fragmentée dans le temps.

Distinguer les compétences des personnalités

Bien que non exhaustif, cet article montre qu’avec l’évolution des modes de travail, il existe des comportements clés qui pourront, et devront, être transmis dans l’entreprise. Pour permettre cette montée en compétences, encore faut-il s’intéresser à ces comportements, et à ce que les collaborateurs peuvent donc réellement acquérir, plutôt qu’à leur personnalité, sur laquelle aucune formation ne pourra, ni ne devra, intervenir.

—————

Repéré depuis https://www.usinenouvelle.com/blogs/le-blog-des-experts-des-neurosciences/soft-skills-a-quelles-competences-cles-peut-on-vraiment-se-former.N772384