GENEVIÈVE PONSONNET, PROFESSEUR DE PHYSIQUE-CHIMIE AU LYCÉE BLAISE PASCAL À ORSAY DANS L’ACADÉMIE DE VERSAILLES, PRATIQUE LA CLASSE INVERSÉE DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES. DANS CETTE INTERVIEW, RÉALISÉE PENDANT LE DERNIER LUDOVIA#15 (AVEC LE SOLEIL:-), ELLE TÉMOIGNE DE SA MÉTHODE QUI CONSISTE À UTILISER UN « PLAN DE TRAVAIL POUR DIFFÉRENCIER ».

« Lorsque j’ai commencé à travailler en pédagogie inversée dans mes classes, je me suis rendue compte que souvent, les élèves ne savaient pas où on allait :

quelle ressource consulter ? dans quel ordre ? quel document compléter ? quelle activité réaliser ?

Dans ce plan de travail se trouve la totalité des ressources que les élèves auront à utiliser, travaux pratiques, exercices, la liste des notions et compétences à acquérir mais aussi, parfois, le jeu ! Par exemple, Geneviève, qui est impliquée dans plusieurs activités différentes en tant qu’enseignante très engagée dans les nouvelles formes de pédagogie, peut intégrer une mission de « Survive on Mars » dans une séquence.


Repéré depuis https://www.ludomag.com/2019/02/le-plan-de-travail-en-classe-inversee-pour-differencier/