Le milieu de l’éducation ne cesse de voir apparaître des solutions pour allier technologie et éducation dans l’objectif de transformer l’apprentissage afin de le rendre toujours plus efficace. Toutes sortes de tendances sont apparues ces dernières années, dont certains liés au eLearning. Il en est une qui alimente les débats et devrait se confirmer dans les années à venir : l’adaptive learning – ou apprentissage adaptatif. S’appuyant à la fois sur les neurosciences, l’intelligence artificielle, le big data mais également la pédagogie, l’enjeu est réellement important en termes d’apprentissage.

L’adaptive learning est un concept pédagogique qui a pour objectif d’adapter la pédagogie aux compétences et aux besoins de chaque apprenant. Ce concept est fortement lié à celui des profils d’apprentissages (les acquis, les aptitudes, etc.), fondé par Antoine de la Garanderie dans les années 1970. Cette idée est née de la variété des profils des élèves puisque chacun apprend à sa façon selon sa mémoire, ses préférences et son rythme. Ce mode de formation est inspiré du big data et des algorithmes.

On peut observer différents modèles :

  • Soit on crée un ensemble de ressources pédagogiques et l’on fait tourner l’algorithme dessus,
  • soit on part d’un ensemble de ressources pédagogiques pré-existantes, qu’il faut cartographier avant de pouvoir faire tourner l’algorithme dessus.

En définitive, former plus d’étudiants en optimisant les coûts et en les faisant réussir grâce à un processus d’apprentissage personnalisé, tel sont les problématiques auxquelles l’adaptive learning tente de répondre. S’il questionne et interroge parfois, les acteurs de l’adaptive learning sauront tirer leur épingle du jeu et il ne fait aucun doute qu’il sera bientôt au cœur des dispositifs de formation.

—————
Repéré depuis https://eduperformance.com/ladaptive-learning/