Aujourd’hui reconnue par la loi Avenir, cette nouvelle modalité de formation professionnelle va notamment permettre aux entreprises de gagner du temps et de réduire les coûts pédagogiques. L’AFEST devrait très rapidement se développer dans les pratiques, d’autant qu’elle peut s’appuyer sur les nouveaux outils digitaux, comme le confirme Noria Larose, directrice de l’Agence de Formation Digitale Nell & Associés.

Quels en sont les avantages pour les entreprises ?

L’AFEST a un impact positif pour l’entreprise à différents niveaux. Elle lui permet de former plus facilement ses salariés, et pour un coût réduit : ils sont mobilisés moins longtemps, et acquièrent des savoir-faire sur le lieu et sur le temps de travail. L’entreprise répond ainsi plus aisément à son obligation de former. Elle accompagne également mieux ses collaborateurs dans le développement des compétences et le maintien de l’employabilité. Cela se traduit par un cercle vertueux : une marque employeur plus attractive, l’amélioration de la qualité des produits et services offerts, des gains de productivité et l’accroissement de la satisfaction des clients.

Et pour les salariés ?

L’AFEST consacre la transmission des compétences. Elle apporte donc une reconnaissance à la fois aux experts qui détiennent un savoir spécifique, et aux salariés qui sont formés ainsi. Centrée sur l’opérationnel, l’AFEST a immédiatement des effets sur l’efficacité et la qualité du travail de la personne formée. L’apprenantobserve par lui-même sa montée en compétences et prend conscience des nouvelles évolutions possibles.
Enfin, l’AFEST facilite l’accès à la formation des personnes qui ne bénéficiaient pas ou très peu de formations. Et son format, plus concret et opérationnel, sur le mode du learning by doing, avec l’observation par le manager, l’analyse de sa pratique et l’échange, répond mieux aux attentes d’un salarié qui aurait des réticences à aller en formation : il a le droit à l’erreur et il peut s’exprimer.


Repéré depuis https://www.focusrh.com/formation/formation-professionnelle/l-action-de-formation-en-situation-de-travail-afest-privilegier-31832.html