Portée par le confinement dû au Covid-19, l’edtech chinoise Zuoyebang est en pleine croissance et souhaite ajouter de nouvelles fonctionnalités à son application d’enseignement grâce à une levée de fonds d’1,6 milliards de dollars menée notamment par Alibaba et SoftBank. Sa plateforme est utilisée par 170 millions de personnes, sur les 200 millions d’élèves chinois.

170 MILLIONS D’UTILISATEURS

Ce financement doit permettre à la jeune pousse, qui revendique 170 millions d’utilisateurs actifs par mois, à enrichir son application d’enseignement en ligne dont l’utilisation a explosé depuis le premier confinement dû à la pandémie de Covid-19. A titre de comparaison, la Chine compte environ 200 millions d’élèves de la maternelle jusqu’en terminale, d’après les chiffres du ministère chinois de l’Education.

DES FONCTIONNALITÉS LUDIQUES GRÂCE À L’IA

Fondée par Baidu en 2015, Zuoyebang a développé une plateforme en ligne dédiée aux écoliers, collégiens et lycéens. La société située à Pékin propose des services d’aide aux devoirs via des cours et du tutorat depuis la maternelle jusqu’à la terminale. Grâce au machine learning, l’application est capable de trouver les réponses les plus adaptées aux questions posées par l’utilisateur. Elle offre également des fonctionnalités ludiques comme des cartes modélisées en 3D en géographie.

UN MARCHÉ EN PLEIN ESSOR

Mais la jeune pousse doit faire face à des concurrents de taille dont Yuanfudao, qui a annoncé en octobre dernier avoir atteint une valorisation de 15,5 milliards de dollars après avoir clôturé un tour de table de 2,2 milliards de dollars dirigé par Tencent. La jeune pousse Yiqizuoye, qui est soutenue par le fonds singapourien Temasek, est également présente sur ce marché qui pourrait valoir 81 milliards de dollars d’ici deux ans en Chine, d’après les prévisions du cabinet d’études iResearch.

—————

Repéré depuis https://www.usine-digitale.fr/article/la-start-up-chinoise-zuoyebang-leve-1-6-milliard-de-dollars-pour-enrichir-sa-plateforme-d-e-learning.N1043944