La formation professionnelle réinventée

La formation professionnelle réinventée

De tous les enfants entrant à l’école cette année, 75% exerceront un métier qui n’existe pas encore aujourd’hui. Cette évolution est déjà sensible: nous devons nous former continuellement. Bonne nouvelle, les neurosciences montrent que nous en avons les capacités. Le véritable défi est de mettre en pratique cet impératif et d’insérer harmonieusement la formation continue dans les carrières. Mais des solutions se développent. Et dans une économie de la connaissance, l’apprentissage peut-il être séparé du travail ?
 L’enquête sur « L’École en 2030 », réalisée auprès de 645 experts internationaux en amont du sommet mondial pour l’innovation dans l’éducation WISE 2014, montre un consensus quasi total sur ce point: 90% des experts interrogés estiment que l’éducation tout au long de la vie va devenir la norme. Les pays voulant être compétitifs doivent donc accorder une importance toute particulière aux systèmes de formation continue. De fait, « dans une économie de la connaissance, il devrait être (presque par définition) très difficile de séparer l’apprentissage du travail », pointe Nigel Paine, expert reconnu de la formation et auteur de The Learning Challenge.
La mise en place d’une véritable culture de la formation continue suppose que tous les employés soient encouragés à partager leurs expériences, connaissances et expertise dans le cadre d’un système d’apprentissage complet (comprehensive learning environment) intégrant à la fois les éléments expérienciels, de feedback et les cours plus formels. Un tel système peut aisément être bâti dans le contexte de la révolution numérique, qui a donné un nouvel élan à la formation à distance en élargissant considérablement les supports (ordinateurs fixes, ordinateurs portables, tablettes, téléphones intelligents, montres connectées, etc.) ainsi que les formats (MOOC, serious games, etc.). L’ère du ATAWAD (any time, anywhere, any device) ou de la mobiquité (terme inventé par Xavier Dalloz pour qualifier la capacité d’un usager mobile à se connecter à un réseau sans contrainte de temps, de localisation, ou de terminal) ouvre de nouveaux horizons.

Tous les mots clés sont présents dans cet art article (MOOC, classe inversée, blended learning, mobiquité, etc.). Reste qu’il faut mettre en oeuvre ces nouvelles modalités de formation. Pour autant, cette série de 8 articles est passionnante.

Repéré depuis La formation professionnelle réinventée

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous