#IA : Education et enseignement en ligne, où en est vraiment la France ? – Maddyness

#IA : Education et enseignement en ligne, où en est vraiment la France ? – Maddyness

En France, l’#éducation reste un sujet emblématique, il est difficile d’en parler sans susciter quelques contrariétés. Mais si le sujet reste controversé, il n’en est pas moins important d’en parler et en particulier des projets innovants à ce sujet. Eytan Messika, cofondateur du courrier international de la tech Tech Crush, revient sur un marché qui ne cesse d’évoluer.

Les enjeux de l’enseignement en ligne sont extrêmement variés :

  • L’accès de tous à la connaissance en continu : L’enseignement en ligne permet de donner un accès à la connaissance à un très grand nombre de personnes, même dans les pays qui ne disposent pas d’un très grand nombre d’enseignants. Les formations sont désormais accessibles, non seulement sur des ordinateurs, mais aussi sur des tablettes et téléphones. Il n’y a donc plus de contraintes horaires, géographiques et fiduciaires.
  • De nouvelles formes d’adaptations : L’enseignement en ligne permet de nouvelles formes de remédiation pour les apprenants en difficulté, en adaptant le rythme de l’enseignement et le niveau des exercices à chacun.
  • La compréhension des processus d’#apprentissage : Les plateformes d’enseignement en ligne constituent un formidable #outil pour observer la manière dont nous apprenons : l’efficacité d’un cours ou d’un exercice peut, par exemple, être observée sur des milliers d’apprenants. Elles constituent ainsi une solution partielle au problème de la difficulté de l’observation dans les sciences de l’éducation et dans les sciences humaines en général. Elles permettent également, de par la collecte et l’analyse des données d’apprentissage sur les apprenants, d’améliorer les méthodes d’enseignements grâce à des feedbacks automatiques sur l’efficacité des contenus pédagogiques.
  • Une opportunité économique : L’enseignement en ligne est un enjeu économique. Comme énoncé dans l’article de Victor Wacrenier, il existe de nombreuses startups qui brillent dans ce domaine: Éduclever, Gaya Technologies, NeuralCat, Unow, 360 learning, Datascientest, qu’il importe d’aider à devenir des leaders mondiaux, qui favoriseront, à leur tour, l’émergence de nouvelles pousses grâce à leurs méthodes apprentissages.

L’intelligence artificielle au service de l’éducation ?

Les premières plateformes d’enseignement en ligne se contentaient de délivrer des cours, sous forme de vidéos, et de proposer des exercices sous forme de QCM. Je ne parlerai pas ici d’intelligence artificielle dite générale qui aurait pour vocation de “remplacer” l’humain dans les taches éducatives mais seulement d’une intelligence capable d’épauler les parties prenantes de l’éducation et qui vont améliorer la qualité de leurs formations.

2018-01-01T20:40:07+01:00octobre 24th, 2017|Categories: Curation triée, Pédagogie, Technologie|Tags: , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous