Israël se positionne sur les EdTech – Educpros

Israël se positionne sur les EdTech – Educpros

Si les “made in Tel-Aviv” ne sont pas encore sur les radars du capital-risque, les nouvelles technologies liées à l’ inspirent de plus en plus l’entrepreneuriat comme la recherche locale.
 Parmi les 19 start-up incubées par MindCet – toutes à un stade précoce – et ciblant plus particulièrement le monde universitaire, figure Ligilo. Cette jeune pousse, dont le nom signifie “ de lien” en esperanto, met en avant une plateforme de discussion en ligne qui veut bousculer le concept de forum. “Notre ambition est de proposer un outil d’ collaboratif et de transformer l’enseignant en community manager. Aujourd’hui, pour favoriser un apprentissage pertinent, il faut trouver de nouvelles interfaces qui parlent aux utilisateurs de réseaux sociaux. Et qui accompagnent aussi la pratique croissante de la classe inversée”, explique la fondatrice de Ligilo, Carmel Kent. Cette doctorante-ingénieure en informatique passée par les rangs du centre de recherche d’IBM, espère lancer sa plateforme aux États-Unis courant 2016.
Autre EdTech locale à faire le buzz : Cloudents, une plateforme gratuite de partage de dossiers pour le monde estudiantin. La solution tente de combiner les fonctionnalités des supports Dropbox, Google Drive et des groupes de discussion de Facebook. But de la manœuvre : mettre en commun des résumés, quiz de révisions ou encore des évaluations établies par les étudiants sur leurs professeurs et la qualité de leurs cours, via l’application “GradeBack”.

Les EdTech vont bousculer le monde de la de façon systémique.Les 19 israélienne sont à suivre. Et les produits à tester.

Repéré depuis Israël se positionne sur les EdTech – Educpros

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous