Gestion de la formation : externalisation ou implant ? – RHEXIS

Gestion de la formation : externalisation ou implant ? – RHEXIS

Gérer la #formation d’une entreprise est un savoir-faire complexe, qui mêle de nombreuses dimensions : humaine, organisationnelle, administrative, juridique, informatique… C’est, en outre, une fonction de plus en plus stratégique. Les DRH sont de ce fait tentés de recourir à une expertise extérieure pour en prendre en charge les aspects techniques. Mais celle-ci peut prendre de nombreuses formes. Nous nous intéressons aujourd’hui à deux modalités particulières : l’externalisation stricto sensu (le partenaire exerce la gestion depuis ses locaux) et le placement d’un spécialiste en implant (le partenaire délègue un expert qui travaille au sein de l’équipe).

Les experts à la rescousse

L’entreprise étendue réunit autour d’une communauté de projet et de travail des femmes et des hommes aux statuts de plus en plus différents : entre contrats de travail (à durée indéterminée, à durée déterminée, contrat de chantier, alternance…) ou de prestation (intérim, prêt de salariés, placement en régie, externalisation complète…), les nuances sont si nombreuses que ces deux dénominations perdent petit à petit leur sens.

A distance ou in situ ?Au moment de choisir un prestataire, d’autres questions se posent. Notamment, la modalité concrète de la collaboration peut être de deux natures : à distance ou sur le site même de l’entreprise.

Classiquement, un prestataire d’externalisation exerce la fonction qui lui est confiée depuis ses propres locaux, avec ses outils et son collectif de spécialistes – un chargé projet étant plus particulièrement dédié au client.

L’implant : une plus grande proximité

Avoir son expert à domicile présente des avantages indéniables. La formule est confortable : intégré à l’équipe, l’implant peut interagir immédiatement avec la RH, répondre aux questions des collaborateurs, et s’imprégner de la culture de l’entreprise.

L’externalisation : souplesse et expertise cumulative

Le recours à l’externalisation stricto sensu ne permet pas un contact humain aussi immédiat qu’avec l’implant. La performance de la prestation dépendra donc essentiellement du sens du service du prestataire choisi : c’est la raison pour laquelle ce point doit être le premier à prendre en considération dans la sélection d’un partenaire pour la gestion de la formation (comme de toute autre fonction, d’ailleurs). En particulier, le service doit être organisé autour de chargés de projet dédiés à un petit nombre de clients, très disponibles, imprégnés de la culture de chaque entreprise, dans le cadre d’une relation stable dans le temps.

2018-01-01T20:39:22+01:00décembre 15th, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.