La gamification, ou comment les mécaniques du jeu vidéo s’installent en entreprise – Pop culture – Numerama

La gamification, ou comment les mécaniques du jeu vidéo s’installent en entreprise – Pop culture – Numerama

De plus en plus de sociétés intègrent dans leurs équipes des game designers pour ludifier le travail et la vie en entreprises. En quoi ça consiste ?

Souvent défini comme une activité improductive, le jeu « n’a pas d’autre sens que lui-même » selon Roger Caillois dans son essai Les jeux et les hommes. Et si l’état ludique pouvait cependant amener à une productivité collective ? De nombreuses grandes entreprises font aujourd’hui de plus en plus appel à ce qu’elles appellent des experts en #gamification, des personnes avec une #formation de game designer dont les tâches sont multiples.

LA CULTURE JEU VIDÉO EN ENTREPRISE, UN MÉTIER ÉMERGENT

Depuis quelques années les entreprises cherchent à tout prix à créer de l’émulation autour de leur produit, leur application, ou simplement favoriser la productivité de leurs collaborateurs durant leurs heures de travail. De nombreuses marques s’orientent désormais vers une mécanique de gamification de leurs activités. Des nouveaux métiers naissent alors, et la culture du jeu vidéo s’exporte petit à petit vers des industries tierces.

QU’ATTENDENT LES ENTREPRISES EN ADOPTANT LES MÉCANIQUES DU JEU VIDÉO ?

Les entreprises commencent en effet à tenir compte du nombre de joueurs toujours plus grand d’années en années. Pour le cas de la France, le S.E.L.L. estime que 52 % des foyers français jouent aux jeux vidéo. Au-delà de la dimension #numérique et dans un cadre plus global, Nathan Scheire explique que, même en entreprise, on peut observer des aspects du jeu chez une personne qui paraît extrêmement fermée. « Elle va par exemple ranger ses stylos par taille, ou des petites choses de ce genre. Ce sont des mécanismes ludiques qu’elle a en permanence », détaille-t-il.

UNE TRANSITION ENCORE LENTE MAIS SUR LA BONNE VOIE

Pour Nathan Scheire, le plus important est d’instaurer une relation de confiance entre le game designer et le reste des ses collaborateurs en entreprise. Pour ces derniers, dont le domaine de compétence est totalement en-dehors du milieu du jeu vidéo, les questions de l’activité ludique, de ces enjeux, son efficacité et le travail même de game designer sont bien souvent des notions abstraites.

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.