EdTech: les startups de l’éducation fourmillent

EdTech: les startups de l’éducation fourmillent

#Serious game, internet des objets (#IOT), objets connectés ou encore #MOOC (Massive open online course), #l’éducation aussi se met à l’heure des technologies et du #numérique. Zoom sur le domaine de l’EdTech française, prometteuse et en plein essor, malgré l’absence de “locomotive”.

Depuis trois ans, le nombre de startups de l’#éducation ne cesse de croître. De plus en plus d’entreprises proposent des cours à distance, se servent de l’intelligence artificielle, de l’Internet des objets (iOT) ou adapte leur contenu au numérique. On en dénombre 47% de plus depuis 2013, d’après une étude réalisée par Deloitte Digital en collaboration avec la Caisse des Dépôts.

Des modèles économiques diversifiés

Des startups, PME et associations proposant de petites révolutions du milieu éducatif, on en compte 242 en France. De manière générale, d’après l’étude Deloitte – Caisse des Dépôts, 50% des structures sont situées à Paris (67% en Île-de-France) et la plupart sont de petite taille (181 structures comptent moins de 10 collaborateurs). Ces jeunes pousses, sont, pour la plupart très récentes puisque 50% d’entre elles ont moins de trois ans. Enfin, le modèle est pour 44% des structures BtoB (Business to Business) uniquement. Mais les modèles économiques ont tendance à se diversifier. Le BtoC (Business to consumer) a doublé de volume passant de 6% à 24% après 2010.

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous