“La guerre se gagne dans les plans” nous disait Sun Tzu. Le constat est le même pour les formations. Or la distance oblige à repenser la conception de ses déroulés pédagogiques pour préserver la sérénité et la confiance du formateur comme des formés.

  • Bonne pratique #1 – Le bon nombre de participants
  • Bonne pratique #2 – Des techniques pédagogiques adaptées
  • Bonne pratique #3 – Des outils numériques, oui mais pas trop !

De plus, il est important de ne pas utiliser un trop grand nombre d’outils, au risque de perturber les participants et générer plus de frustration que d’intérêt et d’engagement. Un ou deux outils – en complément de l’outil visio -, bien maîtrisés et bien présentés par le formateur, semble être un bon compromis.

—————

Repéré depuis https://www.letudiant.fr/educpros/opinions/formation-a-distance-comment-concilier-imperatifs-pedagogiques-et-dynamisme.html