Le compte personnel de formation (CPF) est crédité en euros et non plus en heures depuis le 1er janvier 2019. Et c’est vous qui choisissez ce que vous souhaitez faire de cet argent.

Depuis le 1er janvier 2019, les droits à formation acquis par les salariés sont crédités sur leur compte personnel de formation (CPF) en euros, et non plus en heures, comme précédemment. Censé faciliter leur utilisation par les ayant-droits,le CPF reste méconnu.

« Pour un salarié à temps plein, ou à temps partiel, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail, dans la limite d’un plafond de 5.000 €« , explique le site service-public.fr. Les professionnels libéraux et les professionnels non salariés acquièrent aussi des droits à formation, dans des conditions spécifiques.

Votre CPF est automatiquement crédité. Pour consulter le montant de vos droits à formation, vous pouvez vous rendre sur moncompteformation.gouv.fr. Vous pourrez alors procéder à votre inscription, en renseignant votre numéro de Sécurité sociale. Le CPF est plafonné à 5.000 euros TTC.

Vous êtes seul juge de ce que vous souhaitez faire avec votre crédit. Votre employeur ne peut pas vous contraindre à utiliser votre crédit pour financer une formation qu’il aurait lui-même choisie. Bien sûr, vous ne pouvez l’utiliser que pour financer des formations.

Pour consulter l’offre de formations éligibles, vous pouvez vous rendre sur moncompteformation.gouv.fr. Vous trouverez le contenu et les objectifs de chaque formation, le lieu, la durée et le prix. Vous pouvez payer une partie de la formation avec votre CPF et compléter par vos propres moyens si le prix de la formation dépasse le montant disponible sur votre CPF.

—————

Repéré depuis https://www.rtl.fr/actu/conso/compte-personnel-de-formation-que-pouvez-vous-faire-avec-vos-euros-7800157080