Présentiel + digital + événementiel = un trio de choc

Présentiel + digital + événementiel = un trio de choc

AAIAAQDGAAAAAQAAAAAAAA2qAAAAJGRmZTkzZWI3LTU1YjItNGNhMS1hYzI3LTk3Njg5ZDc3OTAxNQ.jpg

Présentiel + digital + événementiel = un trio de choc

TIPS n' LEARN

En préambule
Chez TIPS n’ LEARN, si nous sommes fans de digital, nous nous appliquons néanmoins les deux règles suivantes :

  • Ne JAMAIS opposer digital et présentiel
  • N’intégrer le digital à un dispositif que quand cela fait pleinement sens (en terme d’apprentissage, d’organisation, de budget, etc.)

Ceci étant écrit, c’est parti pour quelques lignes sur ce sujet qui nous tient à cœur : le présentiel digitalisé et événementialisé.

Abracadabra présentiel digitalise-toi !
Depuis quelques années déjà, le digital a investi la formation présentielle. Des solutions telles que Klaxoon, Wisembly, Magency (et d’autres) ont ouvert la voie. Leurs fonctionnalités facilitent l’apprentissage collaboratif et permettent de garder une trace (numérique) des réalisations du groupe (brainstorming, échanges, nuages de mots, photos, etc.).

L’usage du mobile (et la tendance au BYOD) a d’une certaine façon démocratisé (plus besoin de flottes de tablettes) le digital en présentiel. Avec Beekast, par exemple, les participants accèdent à l’application de leur téléphone via un lien et un code. La simplicité de l’application (user-experience) et sa légèreté (peu gourmande en bande passante) sont des éléments clés dans le succès du digital en présentiel. Sans oublier bien sûr le design pédagogique : pourquoi, quand et comment intégrer le digital en présentiel.

Les usages du digital en présentiel sont multiples :

  • Favoriser l’apprentissage collaboratif (travailler ensemble, en sous-groupes, etc.)
  • Renforcer la dimension sociale de la formation (échanger, partager, etc.)
  • Donner plus d’autonomie aux participants (l’accès à des ressources, à des outils)
  • (im)Poser chaque participant comme pleinement acteur de son apprentissage (filmer, faire des commentaires, liker, prendre des photos, etc.)
  • Créer un continuum (initier les interactions et les apprentissages en amont de la formation présentielle et les poursuivent en aval)
  • Pratiquer en condition quasi-réelle (réalité virtuelle)
  • Et d’autres (à partager grâce à vos retours/commentaires)

Le digital et le présentiel se nourrissent l’un de l’autre et évoluent grâce à l’autre. Et l’événementiel dans tout cela ? C’est le 3ème larron. Ces trois-là ont beaucoup en commun. Mettez-les ensemble et vous voilà avec un cocktail explosif !

Un air de famille (rien à voir avec le film  )
Le monde bouge et les innovations vont bon train. Des tendances de fond se révèlent, s’expriment et se retrouvent dans différents domaines.

  • Les tendances en pédagogie* (pour n’en citer que quelques-unes)
  • L’apprentissage collaboratif (co-construction, écriture collaborative, brainstorming, etc.)
  • La classe inversée (théorie à la maison, pratique en formation)
  • L’apprentissage par le jeu (LEGO, Escape game, jeux d’entreprise, etc.)
  • L’apprentissage par le faire (mise en situation, simulation, etc.)

Les tendances en digital (pour n’en citer que quelques-unes)

  • L’usage des réseaux sociaux et autres outils collaboratifs (classe virtuelle, tableaux interactifs, mindmapping collaboratif, etc.) pour apprendre
  • La multiplication des applications et l’essor du Mobile Learning
  • L’usage des big data et l’Adaptive Learning
  • La gamification des applications et des dispositifs de formation
  • L’usage de la réalité virtuelle et augmentée (en formation digitale et présentielle)

Les tendances dans l’événementiel (pour n’en citer que quelques-unes)

  • La visibilité décuplée (réseaux sociaux, Live Streaming, drones caméras, etc.)
  • Des événements interactifs et participatifs (Community Wall, animation photo digitalisée, etc.)
  • Les technologies immersives pour des expériences insolites et multi-sensorielles

Alors vous le voyez l’air de famille ?

Une formation présentielle digitalisée et événementialisé : késako**
C’est une formation dans laquelle on utilise les ressorts du présentiel, du digital et de l’événementiel :

  • La mise en présence pour garder l’humain au cœur de l’apprentissage, pour donner corps à la communauté/au groupe et mettre en pratique ensemble.
  • Le digital pour initier les échanges, les partages en amont et les poursuivre en aval. Mais aussi pour inscrire les apprentissages dans le temps et la durée (réseaux sociaux, regroupement en classe virtuelle, apports à travers le Mobile Learning, le e-learning, etc.)
  • L’événementiel pour créer une expérience unique et partagée qui permet des moments de respiration ; qui à travers un sens de l’esthétisme et du visuel permet certains ancrages et génère du plaisir, tout simplement. Mais aussi pour communiquer sur cette formation et donc valoriser le travail de tous les acteurs.

Dans les mutations à l’œuvre en formation, on évoque souvent celles engendrées par l’introduction du digital dans nos métiers mais qu’en est-il de l’événementiel ? Il me semble en effet que certaines des compétences déployées dans ce domaine sont également à intégrer en formation, comme par exemple, la maîtrise des stratégies de communication et l‘élaboration de plans de communication.

Virginie JAULIN, directrice Associée chez TIPS n’ LEARN

* Parfois ce sont aussi des démarches qui existent depuis longtemps et qui sont remises « au goût du jour » ou prennent de l’essor. En effet, la préoccupation de la motivation et de l’intérêt n’est pas nouvelle  .

** Si vous avez une idée de mot-valise pour décrire ce concept, elle est la bienvenue. Car on cherche toujours .

http://tipsnlearn.fr/tips/2017/11/15/presentiel-digit…iel-trio-de-choc/

2018-02-08T15:27:14+01:00février 8th, 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous