Voyage au pays de la formation

Voyage au pays de la formation

Malgré la mondialisation, les méthodes d’#apprentissage ne sont pas les mêmes d’une culture à l’autre. Pour autant, à l’ère de la digitalisation, les différences sont de plus en plus infimes et particulièrement pour les jeunes générations.

Etats-Unis

Les Américains sont constamment dans l’action, ce qui peut être résumé en trois mots : Just do it. La #formation professionnelle est très opérationnelle, concrète et peu intellectualisée. Le #formateur va raconter une histoire, tisser un fort storytellingautour d’une manière de procéder qui sera alors appliquée à la lettre : c’est la logique du “comment faire ?” et non du “pourquoi dois-je le faire ?”. Les Américains sont reconnus pour être de grands communicants avec une formation très “fun”, hyper vivante et immédiate.

Europe

Le système de formation européen est l’opposé du système américain. Il s’agit, pour la majeure partie, de vieilles nations avec une tradition de pensée très axée sur le sens. Les Européens réfléchissent avant d’agir, c’est-à-dire que le formateur devra dans un premier temps expliquer “pourquoi il faut faire cela” avant de le faire appliquer. Il faudra d’abord que l’apprenant appréhende le sujet avant d’agir. La formation débutera toujours par de grandes définitions, par le sens, avant d’aborder des points plus concrets et techniques.

Former les nouvelles générations : un nouvel enjeu pour les entreprises

S’adapter aux générations entrantes sur le marché du travail a toujours été déterminant car celles-ci représentent le marché de demain. Au fil des années, il a été constaté que la formation essayait toujours de se renouveler pour être plus facilement acceptée et suivie. Par exemple, initialement dans les années 20, le jeu de rôle expérimente principalement les émotions. Aujourd’hui, il est institué comme un #outil permettant de développer les pratiques.

Les organismes de formation déjà installés doivent être aujourd’hui prêts à prendre le virage des prochaines générations et à opérer de nouveaux positionnements durables, et non plus seulement de capitaliser sur leurs acquis. L’objectif est de perdurer dans le temps et donc trois points sont à prendre en compte : Comprendre les ambitions de ces nouvelles génération, prendre en compte leur psychologie et utiliser les outils avec lesquels ils ont grandi

 

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous