Pourquoi faire un effort alors qu’on pourrait rester sans rien faire ? Ou procrastiner ? En fait, les circuits cérébraux impliqués dans la motivation nous permettent d’anticiper la valeur des différentes options disponibles, de sélectionner une situation que nous prenons pour but, et de mettre en place un plan d’action qui nous mène vers ce but.

Ce procédé est nommé la #gamification ou, en français, #ludification. Il s’agit d’intégrer des mécanismes issus de jeux, vidéos ou autre, comme de la narration, la notion de compétition ou des récompenses pour transformer une tâche répétitive, ennuyeuse ou inintéressante en quelque chose d’attractif. Cette technique est utilisée pour nous motiver à accomplir des actions dont nous n’aurions spontanément aucune envie. Et ça marche.