Les traces d’activité de MOOC, ça ressemble à ça – Blog de Matthieu Cisel

Les traces d’activité de MOOC, ça ressemble à ça – Blog de Matthieu Cisel

Sur demande des établissements partenaires, la plate-forme Coursera envoie, en sus des logs bruts, un fichier SQL comprenant trente-trois tables. Chacune de ces tables porte sur un type d’activité prescrite ou de ressources pédagogiques.
Ces tables permettent de regrouper les ressources du cours – vidéos, quiz, devoirs – selon leur semaine de diffusion et par là même de suivre l’évolution de l’activité observable au fil des modules. Les tables relatives à l’utilisation des forums sont fournies à part et ne comportent pas d’identifiant commun permettant de croiser les données avec celles des tables relatives à l’utilisation des vidéos, des quiz, ou des devoirs.

On notera que les traces d’activité fournies par les plates-formes hébergeant les #MOOC ne reflètent parfois qu’une partie des activités prescrites par les équipes pédagogiques. Il arrive que certains concepteurs utilisent pour des activités centrales à la #formation des outils susceptibles de remplir des fonctions que ne sauraient remplir les fonctionnalités de la plate-forme; c’est ce que j’appelle l’externalisation du dispositif. Pour reprendre l’exemple de Monter un MOOC de A à Z, la plate-forme Ideascale a notamment été utilisée à partir de la seconde itération de la formation pour favoriser la constitution d’équipes projet pour les participants d’un même MOOC. Au cours des trois itérations, 847 participants se sont inscrits sur cet #outil, et 214 idées de projets ont été proposées, suscitant un total de 1007 commentaires. Ce volume d’échanges est presque équivalent à celui des forums de discussion du même MOOC.

2018-01-01T21:00:16+01:00décembre 7th, 2016|Categories: Curation triée, Technologie|Tags: , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous