Lorsque je dis aux gens que je travaille dans le domaine du e-learning, la conversation tourne souvent autour des différentes méthodes d’enseignement et sur les moyens d’améliorer les résultats d’apprentissage. Et dans ces discussions, il y a inévitablement quelqu’un qui parlera des styles d’apprentissage. Untel sera persuadé d’être un apprenant kinesthésique (c’est-à-dire qui apprend en faisant) et expliquera que c’est à cause de cela qu’il n’a jamais réussi à l’école.

Seulement, il y a un problème. Malgré sa popularité, l’idée selon laquelle notre style d’apprentissage aurait un impact sur la façon dont nous apprenons n’a jamais été prouvée. En fait, de nombreuses études, dont celle-ci de 2018*, ont montré exactement le contraire.

Qu’est-ce que la théorie des styles d’apprentissage ?

En réalité, il n’y a pas UNE seule théorie sur les styles d’apprentissage, il y en a des dizaines. Chaque modèle décrit un ensemble légèrement différent de styles d’apprentissage. Mais ils ont tous comme point commun cette idée centrale : chaque individu a une manière privilégiée d’apprendre, et lorsque l’apprentissage est conçu en fonction de cette préférence, l’individu apprend mieux.

Pourquoi perpétuer ce mythe est une mauvaise idée

S’il peut sembler anodin de laisser les gens continuer à croire à cette théorie des styles d’apprentissage, cela peut en réalité avoir des conséquences négatives.

Déjà, créer plusieurs versions du même cours, adaptées aux différents styles d’apprentissage prend du temps. Et sans retour sur investissement prouvé, c’est un gaspillage considérable d’efforts et, en fin de compte, d’argent qui pourrait être dépensé pour concevoir d’autres cours.

Que faire à la place 

Inspirez-vous du neuroscientifique Christian Jarrett* et du psychologue cognitif Daniel Willingham*: au lieu de vous soucier des préférences d’apprentissage, essayez d’adapter la façon dont vous présentez le cours en fonction du sujet. Lorsque vous faites cela, chacun apprend plus efficacement, quel que soit son style d’apprentissage préféré.

En conclusion

En tant que concepteur pédagogique, vous ne devez pas prendre en compte les différents styles d’apprentissage lorsque vous créez des modules e-learning. Au mieux, l’idée que les styles d’apprentissage ont un impact sur les résultats est une théorie intéressante. Au pire, il s’agit d’un mythe nuisible qui peut non seulement vous coûter du temps et de l’argent, mais qui peut également décourager les apprenants de s’accrocher pour réussir.

—————

Repéré depuis https://blogs.articulate.com/les-essentiels-du-elearning/styles-d-apprentissage-mythe-ou-realite/