Styles d’apprentissage : la typologie de Kolb

Styles d’apprentissage : la typologie de Kolb

kolb1

Beaucoup d’encre a coulé au sujet des styles d’. Vous aurez sûrement l’occasion de constater que votre apprenant a de la difficulté à saisir des concepts qui paraissent fort simples. Il est fort probable qu’il ait un style d’apprentissage différent du vôtre et que vos stratégies d’apprentissage s’avèrent inefficaces pour lui. Les recherches dans le domaine de l’enseignement nous démontrent qu’on a tendance à enseigner en se basant sur notre propre style d’apprentissage. Or, si notre apprenant n’a pas le même style d’apprentissage que nous, il y aura des difficultés à l’horizon. Il serait donc pertinent pour tout tuteur de se familiariser avec les différents styles d’apprentissage pour la simple et bonne raison que cela les aidera à devenir des tuteurs plus efficaces.

 David Kolb a étudié l’apprentissage et a remarqué que toute personne qui se trouve en situation d’apprentissage passe par un cycle de quatre phases. Cependant, il a également observé que chaque personne préfère en général deux phases de ce cycle.Le cycle des phases d’apprentissage.
1.    Expérience concrète d’une action/idée. (Je repeins un mur de la cuisine).
2.    Observation de façon réfléchie et attentive. (De quoi a-t-il l’air? Est-ce que j’aime ça?)
3.    Conceptualisation abstraite et théorique. (Est-ce que j’aurais pu utiliser une meilleure — un pinceau plutôt qu’un rouleau?)
4.    Mise en application de l’idée/action en fonction de l’expérience initiale. (J’essaie une méthode différente).
 Kolb a donné un nom aux différents types d’apprenants, en fonction de la phase du cycle d’apprentissage qu’il préfère.Le divergent :
Il préfère les phases (1) expérience concrète et (2) réflexion sur cette expérience. Les divergents sont imaginatifs et s’intéressent aux gens et aux émotions.L’assimilateur :
Il préfère les phases (2) réflexion sur une expérience et (3) conceptualisation abstraite et théorique d’une expérience. Les assimilateurs aiment créer des modèles théoriques et s’intéressent moins que les autres aux gens et aux applications pratiques des connaissances.Le convergent
Il préfère les phases (3) conceptualisation abstraite et théorique de l’expérience et (4) mise en application de l’idée/action. Les convergents aiment être pratiques et ont tendance à être peu émotifs. De plus, ils préfèrent composer avec des choses plutôt qu’avec des gens.

L’accommodateur
Il préfère les phases (1) expérience concrète et (4) mise en application de l’idée/action fondée sur cette expérience. Les accommodateurs s’adaptent facilement à de nouvelles expériences et ont tendance à trouver des solutions aux problèmes en se basant sur leur intuition.

Une bonne méthode pour varier les modalités d’apprentissage

Repéré depuis www.pedagogeeks.fr

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous