Réforme de la formation professionnelle : les points clés du chantier

Réforme de la formation professionnelle : les points clés du chantier

Promesse du candidat Macron, la réforme de la formation professionnelle est déjà en marche ! Négociations à l’automne et promulgation d’une loi dès 2018, quelles sont les évolutions à connaître de ce vaste chantier à l’heure où les entreprises commencent à se pencher sur leur plan de de l’année à venir ? Le point avec Jennifer Delmas, chargée de communication au sein d’Eurécia, l’éditeur toulousain de solutions de gestion RH et management 100 % web.

1. Ce que prévoit le projet de réforme

Le compte personnel de formation (CPF) qui a été instauré en 2015 va connaître des modifications. L’objectif ? « Simplifier et donner accès plus facilement aux salariés, jeunes et demandeurs d’emploi, aux dispositifs de formation professionnelle », explique Jennifer Delmas. Parmi les principales mesures évoquées jusqu’à présent : le CPF ne serait plus crédité en heures, mais en points valorisables en euros.

2. Une simplification du circuit

« Les salariés devront s’adresser directement aux organismes de formation et non plus passer par l’intermédiaire de leur employeur comme aujourd’hui », souligne la chargée de communication

3. VAE : du nouveau pendant l’été

Un décret de réforme sur la Validation des acquis de l’expérience est paru au Journal Officiel le 4 juillet dernier et sera mis en application à partir du 1er octobre 2017. « A compter de cette date, le champ d’action de la VAE sera élargi et bénéficiera ainsi à un plus grand nombre de profils : salariés, non-salariés, bénévoles, volontaires, responsables syndicaux, élus locaux… « , indique Jennifer Delmas

2018-01-01T20:40:25+01:00octobre 5th, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous