La réalité virtuelle pour un apprentissage immersif – École branchée

La réalité virtuelle pour un apprentissage immersif – École branchée

S’exercer à des manipulations délicates, visiter des endroits inaccessibles, rencontrer des sociétés disparues… voilà quelques exemples du potentiel de la #réalité virtuelle en #éducation.

Réalité virtuelle, réalité augmentée et réalité mixte

La réalité virtuelle (RV) est l’utilisation d’une lunette qui nous permet de nous immerger dans un environnement virtuel. La #réalité augmentée, quant à elle, vient permettre à l’utilisateur utilisant un téléphone d’obtenir des informations supplémentaires sur quelque chose de réel, qui s’y superposent dans un environnement 3D. Il est d’ailleurs possible de collaborer en réalité augmentée. La réalité mixte est possible grâce à l’utilisation de capteurs qui reconnaissent des membres externes à l’environnement virtuel pour accéder par exemple à un menu. Il est aussi possible de collaborer avec d’autres acteurs en réalité mixte peu importe leur situation géographique sur le globe.

Précautions à prendre lors de la mise en place et de l’utilisation de la RV

Selon Mme Rivard, il est « important d’intégrer les meilleures pratiques. » Ova propose Stellar X, une plateforme qui permet aux non codeurs de créer leur propre environnement virtuel. La réalité virtuelle jouant sur le système de perception, il est primordial de construire un environnement comportant des caractéristiques qui conviennent à son utilisateur. On pense par exemple : vitesse de 90 images/sec., grosseur des images adéquates, complexité des dessins… afin d’éviter des maux de coeur et de tête. En ce qui concerne le matériel à utiliser, il nous a été suggéré de s’assurer de ce même minimum de 90 images par secondes afin d’éviter des problèmes de perception du cerveau.

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.