Les cours virtuels confinés : entre sensation d’être démuni(e) et fatigue, comment tenir dans le temps ?

Avant d’entreprendre quoique ce soit, faites-le intelligemment et surtout : calmement.

Créer en vitesse du contenu digital n’a fait que révéler les lacunes pédagogiques de certains. En effet, certains formateurs ont été très « descendants ». Ils se trouvent maintenant dans un engrenage de production pédagogique massive sans queue ni tête. Et ceci n’aura aucune plus-value pour l’apprenant, il n’en restera rien.

  • Astuce n°1 : Ne pas subir, mais accueillir positivement la pédagogie 2.0
  • Astuce n°2 : Rationner les apprenants
  • Astuce n° 3 : Cultiver l’esprit d’entraide
  • Astuce n°4 : Explorer un terrain nouveau
  • Astuce n°5 : Échanger
  • Astuce n°6 : Glaner des ressources sur le web

Petite métaphore sportive : 

Enfin, la classe virtuelle ainsi que la création de contenu digital, c’est comme un bon vieux entraînement de sport. Plus on s’entraîne, plus on progresse et plus on réussit à tenir l’effort.

Produire moins n’est pas un problème, misez sur la qualité. Le réel challenge ici est de construire quelque chose qui reste, qui sera utile aussi bien pour vous que pour vos apprenants. Vous pourrez ainsi garder en présentiel certaines de vos pratiques virtuelles, auxquelles vous n’auriez peut-être même pas pensé si cette dernière n’avait pas eu lieu.

—————

Repéré depuis https://www.kalyzee.com/plan-de-continuite-pedagogique-entre-sensation-detre-demunie-et-fatigue-comment-tenir-dans-le-temps/