Passer de l’efficacité à l’« effissens » grâce à un jeu de simulation

Passer de l’efficacité à l’« effissens » grâce à un jeu de simulation

« Exercer les sens n’est pas seulement en faire usage, c’est apprendre à bien juger par eux » (Émile ou De l’#éducation, 1762) Cet incontournable Jean‑Jacques Rousseau, dont la philosophie plane encore sur notre société, dit également que « chaque sensation deviendra pour nous une idée, et cette idée sera toujours conforme à la vérité ». Beaucoup de choses ont été écrites depuis, mais l’#apprentissage par l’expérimentation demeure un pilier solide qui fait sens.

Le concept de TopCabine, prototypé et scénarisé en 2013 par Karim Benameur et Mathieu Heller, est à rapprocher d’un jeu de simulation et des jeux de rôles. Chaque participant est mis en situation au cœur de la chaîne pédagogique du centre technique de #formation (simulated work environment) de l’entreprise Caterpillar. Celle-ci sert de support à cet #outil pédagogique qui permet d’expérimenter et de comprendre les différences entre efficacité, efficience et « effissens ».

TopCabine, grâce à différents mécanismes de jeu (limite de temporalité, jeu de rôles, outils de simulation, univers protégé), permet de faire comprendre par l’expérimentation comment il est possible de passer d’un modèle où le résultat précède le projet, à celui où le projet précède le résultat.

Repéré depuis Passer de l’efficacité à l’« effissens » grâce à un jeu de simulation

2018-01-01T20:40:39+01:00septembre 22nd, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation, Pédagogie|Tags: , , , |0 commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Toggle Sliding Bar Area

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous