Selon l’étude Usages et tendances : les chiffres 2017 du #digital learning, 16% des apprenants interrogés disent être motivés par le fait de pouvoir consommer des formations internes en self-service, au moment qui leur convient le mieux. Une tendance qui explique l’essor du #video learning ces dernières années. Quoi de mieux, en effet, qu’une vidéo pédagogique pour se former de manière autonome, dans un cadre d’#apprentissage souple et dynamique ?
  • PENSER SA VIDÉO EN TERMES DE STORYTELLING
  • SE POSITIONNER DU POINT DE VUE DE L’APPRENANT
  • ABANDONNER L’IDÉE DE VOULOIR TOUT ABORDER DANS SA VIDÉO PÉDAGOGIQUE
  • LIRE SON SCRIPT À UNE TIERCE PERSONNE POUR RÉCOLTER SON FEEDBACK
  • CORRÉLER IMAGE ET VOIX-OFF POUR PLUS D’EFFICACITÉ