La Caisse des dépôts, gestionnaire du CPF, alerte sur les usurpations d’identité qui permettent aux escrocs de récupérer les sommes stockées dans les comptes formation des salariés.

S’il ne fallait retenir qu’un message: « quand on vous appelle pour parler de votre compte formation, raccrochez », assène à BFM Business Michel Yahiel, le directeur des retraites et de la solidarité à la Caisse des dépôts, qui gère le CPF (Compte personnel de formation).

Une nouvelle certification plus stricte

Une seule règle, qui s’applique à la plupart des données sensibles (banque, assurance…): ne jamais transmettre ses informations personnelles d’autant que la Caisse des dépôts ne contacte jamais directement un actif, soit si ce dernier en a fait la demande. De la même façon, il faut bien surveiller le site sur lequel on se trouve lorsque l’on décide de changer son mot de passe.

Le système de certification des organismes va d’ailleurs évoluer d’ici la fin de l’année. « Il va être plus strict », confirme Michel Yahiel. Résultats, efficacité des formations… « Ce n’est pas seulement pour lutter contre la fraude », souligne-t-il. Mais cela devrait aussi permettre de mieux supprimer les faux organismes.

—————

Repéré depuis https://www.bfmtv.com/economie/mon-compte-formation-pres-de-12-millions-d-euros-de-fraude_AN-202103220311.html