Miroir Social – Pour réformer la formation, on n’a pas tout essayé…

Miroir Social – Pour réformer la formation, on n’a pas tout essayé…

Depuis vingt ans, les partenaires sociaux sont régulièrement convoqués pour réformer une #formation professionnelle qu’ils sont évidemment incapables d’appréhender pour la transformer.

En 2018, les travailleurs sont sans doute insuffisamment préparés à la société de la connaissance mais l’État a lui aussi sa part de responsabilité dans ces naufrages successifs de la formation.
Pouvoirs publics et syndicats se sont spécialisés dans l’enfilage des perles et poncifs éducatifs afin de rendre la formation toujours plus complexe et inefficace.

  • Premier poncif formation : la formation relèverait de la seule réglementation et les salariés comme les chômeurs seraient empêchés d’apprendre parce que les tuyaux de formation n’auraient pas le bon calibre.
  • Second poncif formation : les grandes entreprises accapareraient tous les dispositifs et les budgets de formation alors que dans les TPE, les salariés les moins qualifiés ou les chômeurs ne pourraient pas y accéder.
  • Troisième poncif éducatif : la formation professionnelle serait un marché fréquenté par des escrocs qui œuvreraient dans des « officines » louches. Les organismes de formation privés seraient soit des « pompes à fric », soit des repaires sectaires face à des organismes publics auxquels on pourrait donner le bon Dieu sans confession.
  • Quatrième poncif éducatif : « plus c’est long, plus c’est bon » ou comment il serait indispensable de reconstituer en formation le remake de l’école pour la rendre utile. Chaque travailleur poursuivant de longues études théoriques (en fac de préférence) augmenterait son niveau de compétences et son employabilité.
  • Cinquième poncif éducatif : les chômeurs ne trouveraient pas d’emploi faute de formation. Il suffirait de combler des cases de compétences pour un retour du plein emploi dans notre pays.
  • Sixième poncif éducatif : la sécurisation des travailleurs passerait par le développement de compteurs sociaux individuels (CPF, CPA, CEC etc.), le tout relié dans des usines à gaz de plus en plus complexes, imbriquées et numérisées.
2018-01-07T15:43:17+01:00janvier 9th, 2018|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous