Michelle Weise : « À l’avenir, chaque étudiant se constituera son propre cursus » – Educpros

Michelle Weise : « À l’avenir, chaque étudiant se constituera son propre cursus » – Educpros

Les études supérieures pendant cinq ans à plein temps sur un campus seront bientôt réservées à une minorité d’étudiants. Les autres panacheront formations courtes, stages, … Michelle Weise, spécialiste de l’innovation et professeur associé au Clayton Christensen Institute, prévoit des bouleversements majeurs dans l’enseignement supérieur avec l’avènement du . Entretien en amont de la learning expedition d’Educpros sur la côte Est des États-Unis fin avril 2015.
 Aujourd’hui, ces diplômes (en ligne) se multiplient, avec une nouvelle politique de prix vraiment attractifs. La révolution vient aussi du contenu : nombre de ces cours sur le Web sont modulaires [formats courts, contenu très ciblé, NDLR] et orientés vers des compétences professionnelles. En soi, ce type d’enseignement n’est pas nouveau, mais suivre ces cours en ligne et à ces tarifs change la donne. Ces nouvelles manières de se former, qui permettent de toucher un autre public, sont efficaces pour et vérifier que les compétences sont acquises, et chacun peut aller à son rythme.
 Un nombre croissant de jeunes sont actuellement à la recherche d’un enseignement flexible, moins cher et, surtout, qui permette d’obtenir directement un emploi. La grande majorité des étudiants de demain seront des jeunes qui travailleront à côté et qui auront besoin d’actualiser leurs compétences pour s’adapter aux nouveaux métiers qui apparaissent tous les jours. Chacun se constituera son propre cursus, en conjuguant des expériences professionnelles, des stages, des expériences à l’étranger, des certificats, des micro-diplômes obtenus dans des universités, sur Internet ou dans des institutions spécialisées. Tout le monde pourra se fixer des objectifs à partir de ses acquis et de son historique. Et cela tout au long de la vie.

Michelle Weise est coauteur avec Clayton Christensen, professeur à Harvard, du livre intitulé : « Hire Education : Mastery, Modularization, and the Workforce Revolution », éditions Clayton Christensen Institute, juillet 2014. Cet est décapante et remet en perspective les évolutions du secteur. Il va être bouleversé.

Repéré depuis www.letudiant.fr

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.