L’immersive learning : former ses salariés grâce à la réalité virtuelle – JDN

L’immersive learning : former ses salariés grâce à la réalité virtuelle – JDN

Les casques 3D permettent d’immerger les collaborateurs dans un univers fictif dans lequel ils peuvent se tester.
Imaginez une entreprise dans laquelle les salariés se formeraient grâce à des casques 3D tout droit sortis d’un film de science-fiction. Une utopie ? Pas vraiment. Il s’agit plutôt d’, une modalité de formation qui existe déjà dans de nombreux métiers qui vont du concessionnaire automobile à l’infirmier.
« L’immersive learning est une technique qui consiste à plonger dans un environnement virtuel qui simule notre vie de tous les jours dans un but de « , définit William Peres, président et fondateur de Serious Factory, une société qui édite des simulateurs immersifs.

Retour immédiat

L’immersive learning permet d’ajouter une corde à l’arc de la formation. « Le présentiel et les Mooc apportent des connaissances. On ne peut pas s’en passer. L’immersive learning offre une solution complémentaire en permettant de tester ses compétences en situation réelle. L’apprenant est immergé dans un univers virtuel qui le rapproche de sa vie professionnelle. Il peut tester des solutions à l’infini, se préparer à l’imprévisible. Dans ce monde virtuel, les erreurs ne coûtent rien ».

Démocratisation

Le futur de l’immersive learning s’annonce radieux. A l’époque des premiers programmes d’immersive learning, c’est-à-dire en 2010, de gros moyens logistiques étaient nécessaires : vastes surfaces de projection, lunettes, capteurs de positionnement… Ce qui n’était pas à la portée de toutes les bourses.

Avec la hausse de vente de casques 3D, le futur s’annonce radieux

Mais depuis deux années les choses changent avec le développement des casques 3D. « Des entreprises comme HTC, Samsung ou encore Sony proposent des modèles qui permettent de se former grâce à l’immersive learning, ce qui met ce type de formation à la portée desPME et des TPE. Il est même possible de se former sur des tablettes, même si l’immersion est moins forte », estime William Peres.

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous