A L’OCCASION DE L’UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS DE LUDOVIA#CH, 2ÈME ÉDITION À YVERDON-LES-BAINS DANS LE CANTON DE VAUD EN SUISSE, DE NOMBREUX INTERVENANTS ET AUTRES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE VONT VENIR PRÉSENTER LEUR EXPÉRIENCE AVEC LE NUMÉRIQUE SUR LE THÈME « DES RESSOURCES NUMÉRIQUES POUR RESSOURCER LES PRATIQUES ». LUDOMAG SE PROPOSE DE VOUS DONNER UN AVANT-GOÛT DE CES PRÉSENTATIONS JUSQU’AU DÉBUT DE L’ÉVÈNEMENT, MARDI 16 AVRIL 2019.

PROBLÉMATIQUE PÉDAGOGIQUE :

De nombreux enseignants cherchent à différencier leurs pratiques et à offrir à leurs élèves/étudiant-e-s des techniques de travail et de mémorisation adaptées. Le sketchnoting (ou croquinote au Québec) peut être l’un de ces outils. En offrant la possibilité de dessiner et d’organiser de façon schématique les problématiques, le sketchnoting permet à l’apprenant de se constituer un outil personnalisé et à l’enseignant de « voir » si les concepts enseignés ont été correctement compris.

APPORT DU NUMÉRIQUE :

La technique du sketchnoting ne nécessite pas l’usage spécifique du numérique mais il peut être utilisé avec des tablettes graphiques, des logiciels de dessin ou de retouche.

SYNTHÈSE ET APPORT DU RETOUR D’USAGE EN CLASSE :

Les usages en classe du sketchnoting sont multiples. Réalisé par l’enseignant, il constitue un outil de synthèse pour les élèves ou les étudiants-e-s mais aussi de communication avec ses pairs ; réalisé par l’apprenant, il est un outil de mémorisation et d’apprentissage puissant. 
Cet atelier vous propose d’acquérir les bases du sketchnoting mais aussi d’en expérimenter et d’en explorer les usages pédagogiques.

Exemples disponibles en ligne : http://milamickeys.wordpress.com/

—————
Repéré depuis https://www.ludomag.com/2019/04/les-apports-pedagogiques-du-sketchnoting/