Comme chaque année les salons Learning Technologies et  Elearning Expo qui se sont succédés ces deux derniers mois ont permis de rencontrer une partie des acteurs  concernés et nous vous proposons aujourd’hui de dresser un panorama des forces en présence. Le tableau ci-dessus a été réalisé sur la base du guide « LMS choisir sa plateforme » édité par la FFFOD et des informations trouvées sur les sites internet de ces solutions.

Les LMS open source ont d’abord séduit les universités. Celles-ci disposent d’équipe informatiques qui peuvent personnalisés ensuite les fonctionnalités et le look de l’interface.

Conscient des bouleversements qu’allait entraîner les MOOC dans leur pédagogie les institutions universitaires se mirent à en demander plus aux  plateformes open source qu’elles utilisaient  jusque-là (Moodle, Claroline)

Côté formation continue, la révolution MOOC a régénéré l’e-learning pour déboucher sur le Digital Learning . Certaines entreprises  voulant se lancer à moindre coût et sans dépendre des solutions propriétaires, se sont alors naturellement tournées vers les LMS open source.

Si l’open source séduit côté budget, il nécessite aussi des compétences informatiques pour pouvoir installer, paramétrer et personnaliser la solution. Aussi des consultants et sociétés sont apparus proposant cette prestation. D’autres acteurs du marché proposent aussi sur la base des LMS open source des plateformes clés en main facilement personnalisables. Nous citerons certains d’entre eux dans le descriptif des solutions ci-dessous.

—————

Repéré depuis http://e-m-consulting.fr/le-top-5-des-lms-opensource/