Le DIF est mort, vive le CPF

Le 1er janvier 2015 était créé le compte personnel de formation, ou CPF, qui remplace le droit individuel à la formation, ou DIF (attention, les heures du DIF restent valables jusqu’en décembre 2020).

Qu’est-ce que ça change ?

Avec le CPF, les heures de formation sont acquises définitivement, même lorsque notre situation évolue. Le CPF nous suit durant toute notre vie active, de notre entrée sur le marché du travail à la retraite. On cumule également des heures lorsqu’on est inscrit au Pôle Emploi comme demandeur d’emploi.

D’autres évolutions accompagnent ce changement de système :

  • le CPF est géré par le titulaire, employé ou en recherche d’emploi, et non plus par l’employeur ;
  • il n’existe plus de durée minimum de contrat de travail pour accumuler des heures de formation ;
  • un individu employé à temps plein (le compte est crédité proportionnellement au temps de travail) a ainsi droit à 24 heures de formation par an contre 20 heures auparavant. Au-delà de 120 heures, le compte n’est plus crédité que de 12 heures par an jusqu’à atteindre 150 heures, plafond au-delà duquel le CPF n’est plus alimenté.

Comment ça marche ?

Ces heures sont mobilisables pour :

  • suivre une formation qui permet d’obtenir un diplôme, un titre professionnel, une certification ou une habilitation ;
  • assister à une formation répertoriée par les partenaires sociaux, l’État ou les Régions ;
  • participer à une formation permettant d’acquérir le socle de connaissances/compétences ;
  • ou être accompagné pour sa validation des acquis de l’expérience (VAE).

Des heures aux euros

Le 1er janvier 2019, dans le cadre de la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dont l’objet est notamment de réformer la formation, le CPF a été remanié.

Il est maintenant crédité en euros et non plus en heures, bien que sur le compte personnel il y ait un double affichage (heures/euros). Afin de convertir les heures dues en euros, le taux choisi est de 14,28€ par heure.

Chaque titulaire d’un CPF reçoit maintenant 500 euros de droits par an, avec un plafond de 5000 euros. Ces droits sont renforcés pour les personnes non qualifiées, qui voient leur compte crédité de 800 euros par an avec un plafond de 8 000 euros.

—————
Repéré depuis http://sydologie.com/2019/04/le-cpf-quest-ce-que-cest/